Tartelettes pétillantes choco-fruits rouges

DSC06299

Ingrédients (pour 6 tartelettes)

La pâte sablée: recette maison ici

La garniture

– 80 g de crème liquide entière

– 100 g de pistoles de chocolat noir

– 150 g de pâte à tartiner Kipéty

– 250 g de fruits rouges surgelés (et à peine décongelés)

Recette:

La pâte sablée

1) Préparer la pâte comme indiqué ici.

2) Découper des disques de pâte de la taille de vos moules à tartelettes et foncer ces derniers. Garder au frigo pendant 30 minutes.

3) Préchauffer le four à 180°.

4) Piquer le fond de chaque tartelette, puis les recouvrir de papier d’aluminium. Y verser des lentilles (par exemple) et cuire à blanc pendant 25 minutes. Réserver.

La garniture

1) Faire chauffer la crème dans une casserole.

2) Mettre les pistoles de chocolat noir dans un saladier, et verser la crème chaude dessus. Mélanger jusqu’à obtenir une préparation homogène.

3) Ajouter la Kipéty. Fouetter vivement jusqu’à ce que la pâte à tartiner soit incorporée à la préparation au chocolat.

4) Répartir la préparation chocolatée sur les fonds de tarte, et laisser tiédir.

5) Disposer délicatement les fruits rouges sur la crème au chocolat encore tiède, puis placer les tartelettes au frigo.

6) Servir les tartelettes froides, saupoudrées éventuellement de sucre glace, histoire de faire encore plus joli !

DSC06297

 

autocritiqueAuto-critique:

Ce soir, nous sommes invités à un barbecue, et ô surprise, on m’a demandé si ça ne me dérangeait pas de faire le dessert … Comme je suis magnanime, je me suis bien évidemment dévouée.

Pour cette recette, deux facteurs m’ont influencée:

1) Il faut vider le congélateur et il y restait un bout de pâte sablée et un demi-sachet de fruits rouges.

2) Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas fait honneur à mon partenaire so chocolaté Charles Chocolartisan.

Du coup j’ai réfléchi pendant au moins 5 secondes, et bam, idée ! Une tartelette à la pâte à tartiner qui pétille recouverte de fruits rouges.

Pour la ganache, j’ai repris la base de mes truffes Kipéty. Je me suis rappelé à quel point elle était fraiche, fondante et pétillante, et je me suis dit qu’elle devrait faire un contraste parfait avec le croquant de ma pâte sablée. Par contre, il est important de ne pas faire chauffer la Kipéty, sous peine de voir sa pétillance s’exprimer dans la casserole, et plus dans vos tartelettes, ce qui, on est d’accord, serait fort dommage.

Pour les fruits rouges, rien de bien extraordinaire, si ce n’est que je dois avouer que le dressage harmonieux des framboises, mûres et autres cassis fut assez long… Mais c’est tellement joli quand c’est fini ! Et la touche d’acidité de cette couverture fruitée arrive à point pour casser le sucré de la ganache, ce qui fait que le dessert n’est pas du tout écœurant.

Et maintenant, la mauvaise nouvelle: je suis en rupture de stock de pâte à tartiner. Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii je sais c’est horriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiible !!!!!!!

Mais vous reconnaitrez devant ces tartelettes que le sacrifice en valait la peine, non ?

DSC06301

[N’hésitez pas à liker ma page facebook pour être au courant avant tout le monde de mes dernières recettes ! ]

4 réflexions au sujet de « Tartelettes pétillantes choco-fruits rouges »

Laisser un commentaire